Vésuve à Limoilou.

 

Tout de toi me fait penser à un volcan.

Tes yeux hurlent qu’il fait bon de vivre. Ça fait du bien. Ils disent pas mal de choses en fait, tes pupilles foncées ont une criss de grande gueule.
C’est des brises-glaces.

J’ai toujours été attiré par l’arrogance.

Tu as même un nom d’éruption.

Tu laisses entrevoir ton magma comme un défilé de Victoria’s Secret.

Personne ne peut être indifférent à un volcan. Mais le problème avec les montagnes qui ont en banque des millions de tonnes de lave, c’est que la menace d’une explosion est aussi probable que le malheur qu’il reste endormi, ne dévoilant aucun de ses secrets pis ses tonnes de trésors.

Je n’ai pas envie que tu sois une pierre extrusive qu’on dit dans le milieu très sélect des volcans.

Le magma s’étant refroidi, il se solidifie sous l’écorce terrestre.

Tsé les petites pierres noires.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s