Pacemaker.

Chère toi qui a bouleversé mon quotidien comme un état de guerre incessant.

Tu m’es passée dessus comme cent mille semi-remorques à 180 km/h sur l’autoroute. C’était pas beau à voir. J’ai rien senti tellement l’impact était fort. J’ai de la misère à parler, à marcher, mais pas à rire pis à sourire par contre.

Les muscles de mon visage se préparent pour les Olympiques depuis dix ans. Tout est prêt pour toi. J’ai déjà gagné l’or anyway.

Chère toi qui est le plus joli ramassis de choses que j’aime chez une femme. WOW.


J’avais mis une croix sur les probabilités affolantes qu’une fille comme toi puisse réellement exister. Je t’ai d’ailleurs toujours classée dans la catégorie, Belle, Fanfan et cie. Tsé, les filles dans les livres pis les films.

Depuis huit ans, ma liste pour le père Noël se résumait pas mal à toi sauf que je connaissais pas ton prénom. Maintenant que je le connais, je sais aussi que le père Noël existe. Y’a pas juste des mauvaises nouvelles dans le monde, hein!

J’ai tenté d’expliquer à mon corps pis à ma bouche que c’était pas poli. Mais chaque fois que je te vois, c’est une déclaration toute entière que je te fais. Souvent sans m’en rendre compte. Peut-être que je me pratique pour la vraie. Sauf que celle-là, j’ose même pas l’imaginer.

La crise cardiaque ne semble pas être une option. Je risque de caller une ambulance au cas où. Quatre-cent piasses c’est peu cher payer pour te dire je t’aime.

Même si y’a pas juste mes mots qui crient mais mon corps en entier dans toute sa maladresse. Surtout mes yeux pis la douleur omniprésente qui joue au Squash dans mon bedon. C’est quelque chose ma fille.

Chère toi à qui mon romantisme te fait pas peur, tu me fais autant d’effet qu’une fin du monde qui serait belle pis qui durerait toute une vie.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s