Je ne dis pas assez souvent merci.

Je ne dis pas assez souvent merci.
Pourtant, très jeune on m’a appris à vouvoyer et à dire merci et s’il-vous-plaît à toutes les sauces. En visite, je pouvais en être fatiguant. C’est en vieillissant que je me suis rendu compte qu’il y avait des limites à la politesse et qu’il fallait la doser. En bon excessif qui se respecte, je n’ai jamais appris à mesurer quoique ce soit, vous connaissez donc un peu le reste de l’histoire.

 

 

Cependant, ce qui nous intéresse ici ce n’est pas mon absence de savoir-vivre mais bien mon manque de reconnaissance.

 

 

J’ai des amis que je vois religieusement à toutes les semaines et à qui je peux témoigner toute ma gratitude des bénéfices de leur amitié. J’en ai d’autre que je vois beaucoup moins mais qui sont les remparts nécessaires pour me protéger de moi-même. Leur parole et leur opinion ont le mérite d’éblouir mes ciels les plus obscurs.

Et pour cela, je leur serai toujours reconnaissant.

 

 

J’ai une famille sur qui je compte beaucoup plus qu’elle peut compter sur moi ces derniers temps. Et on ne devrait jamais dire ça. Nous sommes tous le phare de quelqu’un. Malgré ma sensibilité et ma facilité à ouvrir ma grande gueule, il n’y a pas le moindre bruissement qui s’échappe de ma gorge lorsque j’essaie de leur exprimer ma reconnaissance. Le fil de ma voix se tend – insoutenable – et puis rompt subitement dans un déconcertant silence d’église.

 

 

Et c’est le cas pour une poignée de personnes que j’affectionne bruyamment dans le plus grand secret. Que je tiens en haute estime ou que j’admire avec bonheur. Pour toutes ces raisons et bien d’autres. Derrière le masque de mon quotidien, je laisse entrevoir mon printemps quelque fois et pour ces rares moments je vous suis redevable.

 

Merci.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s