Fragile comme le roc de Gibraltar.

La pluie et la neige se font la cours à intermittence et mes semaines dégoulinantes me font oublier ce qu’est avoir du temps.

Je vis probablement les jours les plus grisants de mon existence car j’ai enfin peut-être choisi d’y trouver un sens. Et pourtant. Câlisse.

Tu aurais eu trente ans toi aussi.

Tout autour de moi, j’ai l’impression que le quotidien a repris du service dans la vie des gens.

En vieillissant, le temps passe si vite qu’on a plus le temps de vivre ses blessures.

Tu me manques.

Les semaines qui se sont écoulées avec l’avidité d’un banquier n’ont pas eu l’effet escompté sur la douleur que ton départ a crée. J’écris cette phrase et je me sens imposteur car mes pensées sont pour ta famille et tes proches encore plus proche que je ne l’étais de toi mon ami.

La vie n’est pas connue pour donner beaucoup de répit, mais le pire, c’est que nos existences vont si vite qu’on en vient à fermer rapidement les yeux sur le chagrin des autres. Pas le temps de pleurer. Pas le droit d’être faible. Mais calisse que ça fait mal pareille et c’est pas le sourire qu’on s’estampe dans le visage pour se permettre d’avancer qui change beaucoup de choses à nos maux.

Beigbeder disait et ça t’aurait fait sourire Guillaume parce que tu aurais trouvé qu’il avait pas mal raison, il disait :

« Je souris parce que je pense que si l’on cache sa souffrance elle disparaît. Et dans un sens, c’est vrai : elle est invisible donc elle n’existe pas, puisque nous vivons dans le monde du visible, du vérifiable, du matériel. Ma douleur n’est pas matérielle ; elle est occultée. »

J’aurais aimé que tu sois capable toi aussi, de la faire disparaître sans disparaître pour de bon.

Bonne fête mon chum.

PS. Serais-tu venu voir le dernier Wes Anderson avec moi?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s